fbpx

« Powroty » : la Pologne tente de récupérer ses travailleurs émigrés au Royaume-Uni

Pologne recuperer travailleurs emigres Royaume-Uni Powroty
 
La Pologne est confrontée à une véritable fuite des cerveaux alors que ses forces vives profitent de la liberté de circulation au sein de l’Union européenne pour aller chercher, ailleurs, travail et meilleurs revenus. A telle enseigne qu’un programme vient d’être mis en place par Varsovie : avec « Powroty », le gouvernement polonais entend persuader les travailleurs instruits et qualifiés qui ont quitté leur pays en masse depuis dix ans, notamment pour rejoindre le Royaume-Uni, de rentrer à la maison.
 

Powroty entend récupérer des dizaines de milliers de travailleurs

 
Les derniers chiffres de l’immigration au Royaume-Uni indiquent que les travailleurs arrivés de l’Est européen ont fortement contribué à l’augmentation de la population qui représente un demi-million pour ces trois dernières années : les immigrés de l’Est étaient 318.000 sur la période de 2011 à 2014, près de 50.000 personnes supplémentaires venant d’autres pays de l’Union européenne. 679.000 Polonais résident actuellement en Grande Bretagne : cela représente presque autant que la population de la deuxième ville de Pologne – Cracovie compte 750.000 habitants, et encore, tous âges confondus.
 

Le Royaume-Uni n’a aucun contrôle sur le nombre d’émigrés de Pologne

 
Le Royaume-Uni ne peut exercer aucun contrôle sur cette immigration, en raison de la réglementation de l’Union européenne qui garantit la liberté de circulation.
 
Les ouvriers qualifiés ont été les premiers à quitter la Pologne, et ces travailleurs émigrés font aujourd’hui cruellement défaut dans leur pays d’origine. Aux plombiers et travailleurs du bâtiment se sont ajoutés au fil des ans des Polonais possédant des diplômes universitaires qui préfèrent accepter des emplois peu qualifiés et mal payés dans l’ouest de l’Europe, et spécialement au Royaume-Uni où le marché du travail est plus florissant, plutôt que de travailler à leur niveau de qualification au pays.
 
Le programme Powroty (« retours ») les appelle à rentrer, non sans chercher à trouver pour ces émigrés économiques des postes qui puissent les séduire.
 
La mondialisation et le brassage forcé des populations créent des problèmes partout.