fbpx

Japon : le Premier ministre affirme que la Constitution empêche le « mariage » homosexuel

Alors que les LGBT font la promotion du « mariage » homosexuel au Japon, le Premier ministre Shinzo Abe a affirmé que la Constitution elle-même ne permettait pas d’envisager le mariage entre individus de même sexe, en se basant sur l’article 24 : « Le mariage doit être basée uniquement sur le consentement mutuel de chaque sexe. »
Le Premier ministre a ajouté que « la Constitution a été écrite sans que le mariage entre personnes de même sexe ne soit considéré à l’époque ». Il a par ailleurs ajouté que le sujet était complexe car il remet en cause le modèle de la famille tel qu’il existe dans la société japonaise actuelle.