fbpx

Le président tchèque demande aux clandestins de respecter le pays ou de partir

Le président tchèque Milos Zeman s’en est pris dimanche aux clandestins qui s’étaient révoltés jeudi et vendredi dans un camp de rétention tchèque, en les sommant de « respecter les règles » du pays.
 
Le président a ajouté : « Personne ne vous a invité. Si vous n’aimez pas ce pays, partez ».