fbpx

Le prince Andrew au cœur de rumeurs d’abus sexuels persistantes…

Prince Andrew Rumeurs Abus sexuels
 
Le prince Andrew est à nouveau la cible des médias britanniques avides de rumeurs croustillantes depuis que son nom est apparu dans une affaire d’abus sexuels sur mineure révélée par l’intermédiaire du richissime homme d’affaires américain Jeffrey Epstein, vieil ami du prince.
 

Abus sexuels sur mineures

 
Le nom du prince apparaît effectivement dans une plainte déposée cette semaine par une femme en Floride, identifiée sous le pseudonyme « Jane Doe #3 », qui affirme avoir été « l’esclave sexuelle » de ce Jeffrey Epstein entre 2000 et 2002 et avoir agi sous ses ordres… Ce dernier aurait effectivement « prêté » cette jeune fille ainsi que d’autres mineures à des « hommes politiques américains de premier plan, des hommes d’affaires puissants, des présidents étrangers, un Premier ministre bien connu et d’autres leaders mondiaux » pour s’attirer leurs faveurs et aussi pouvoir les faire chanter en les poussant à se rendre coupable d’abus sexuels.
 

Une vidéo du prince Andrew pour confirmer les rumeurs ?

 
En 2008, Epstein avait été condamné à 18 mois de prison pour avoir eu recours à des prostituées mineures… Il est réapparu trois ans plus tard dans la presse, sur une photo sur laquelle il se promène avec le prince Andrew.
 
Ce dernier avait alors du quitter ses fonctions de représentant spécial du gouvernement britannique pour le commerce international.
 
L’affaire vient de le rattraper par le biais de cette plainte.
 
Buckingham a immédiatement opposé deux démentis catégoriques à ces accusations mais le détail du procès révèle que l’homme d’affaires aurait filmé à l’aide de caméras cachées les orgies qu’il organisait dans sa résidence de Palm Beach.
 
Une nouvelle qui ressemble à une confirmation des rumeurs persistantes concernant la débauche de nos « élites »… malgré les démentis à répétition.