fbpx

La Russie a décidé de mettre fin à sa participation aux réunions du groupe de consultations du traité sur les forces armées conventionnelles en Europe

Ses intérêts seront désormais représentés par le Belarus. Il ne s’agit pas d’un refus de dialoguer, a signalé le ministère des Affaires étrangères : « Quand nos partenaires seront prêts et disposés. »