fbpx

Stage diversité pour avoir qualifié les violeurs pakistanais d’« asiatiques »

Stage diversité pour qualifier les violeurs pakistanais d’asiatique

 

Un employé du gouvernement britannique, responsable de la sécurité intérieur et du contrôle des frontières a été envoyé à un stage de sensibilisation sur les questions ethniques et de diversité après avoir qualifié les Pakistanais auteurs des viols collectifs sur des fillettes pendant des années d’« asiatiques ».
 
Du temps de l’URSS, on critiquait ces méthodes de rééducation, aujourd’hui, elles passent comme une lettre à la poste.