fbpx

La Suède prévoit l’explosion du nombre des SDF

Suède explosion nombre SDF
 
Et c’est à cause de l’afflux de « réfugiés ». Selon la station Sveriges Radio, un grand nombre de migrants risque de se retrouver sans logement au printemps alors que les municipalités peinent déjà à accueillir les 60.000 personnes qui ont obtenu le statut de demandeurs d’asile.
 
Les premiers arrivés ont bénéficié de contrats d’établissement donnant accès au logement, avec des contrats de logement imposés par le pouvoir central courant sur la période de deux ans pendant laquelle les nouveaux venus ont droit à des cours de langue et de formation professionnelle gratuits.
 
C’est en mars que les premiers contrats de ce type arriveront à leur terme, sans que l’on sache ce que deviendront la quinzaine de milliers de locataires concernés, en particulier ceux qui n’ont pas d’emploi, à l’heure où seule une petite minorité de migrants ont obtenu un logement à titre personnel. Et où les municipalités ne s’estiment pas obligées de prolonger ces baux, la situation du logement étant déjà tendue pour les Suédois eux-mêmes depuis bien avant 2015, date de l’arrivée de dizaines de milliers de migrants.
 
Selon Per-Arne Anderson, chef du département éducation et travail du conseil des municipalités suédoises, 100.000 personnes seront à la recherche d’un logement en 2018 : les 60.000 citées plus haut auxquelles s’ajouteront ceux qui quitteront les structures d’accueil de l’agence des migrations d’ici à la fin de 2018 après avoir fait valider leur demande d’asile.