fbpx

Allemagne : tensions entre PEGIDA et un rassemblement salafiste à Wuppertal

Samedi, 13.000 policiers étaient déployés dans la ville allemande de Wuppertal, alors que trois manifestations se tenaient en même temps : celle du mouvement anti-islamisation de l’Europe PEGIDA, celle d’un mouvement salafiste et une troisième organisée par des antifas locaux.
Le leader du mouvement PEGIDA, Lutz Bachmann avait alors lancé à ses troupes : « Nous sommes ici pour notre pays, ne gâchez pas tout » afin de calmer le jeu pendant que les salafistes scandaient « Allah Akbar » dans un autre quartier de la ville.
Ces derniers ont finalement provoqué la colère de quelques hooligans et kurdes venus répondre à ceux qu’ils considèrent comme des « milices de l’Etat islamique ».
La police a parfois eu du mal à séparer les différents groupes.. . Elle a par ailleurs confisqué plusieurs armes à feux, couteaux de kebab ainsi que du mobilier urbain arraché par les manifestants.