fbpx

Travailler dans un environnement bruyant comme un café est plus productif que de travailler au bureau…

Travailler environnement bruyant café productif bureau
 
… en tout cas lorsque ce bureau a adopté le système de l’open office où l’on peut entendre les conversations professionnelles de ses collègues.
 
La distraction s’avère plus grande lorsque lesdites conversations ont un sens perceptible et sont liées au travail, alors que des bruits sans signification et même les bribes de conversation d’étrangers ont beaucoup moins d’effets négatifs sur la productivité.
 
Le responsable de l’étude japonaise qui aboutit à ce constat propose que l’on diffuse dans les espaces de travail ouvert des bruits permettant de masquer les conversations professionnelles des voisins.
 
Mais pas de la musique : celle-ci est également perçue comme perturbant la productivité, parce qu’on l’écoute.
 
Et si on rétablissait tout simplement les environnements de travail privatisés, plébiscités par les gens qui travaillent ?