fbpx

USA : des robots à la place des hommes

USA robots hommes
 
Bien avant les appels à revaloriser le salaire minimum, des fast-foods américains avaient commencé à remplacer les hommes par des robots, et la veille de l’annonce par Obama d’une augmentation du premier, le restaurant Applebee’s annonçait qu’il allait remplacer ses serveurs par Presto, un robot chargé de prendre et régler les commandes des clients.
 
Chaque tablette coûte 100 dollars par mois au restaurant. S’il sert des repas huit heures par jour et sept jours par semaine, son travail ne coûte que 0,42 $ par heure et par table, une somme inférieure au salaire le plus bas du moins cher serveur du pays !
 
Sans compter qu’il n’y a pas besoin de formation, de remplacement en cas de démission ou de maladie, ou même de pause…
 
Une entreprise de l’Illinois, Panek Precision, a récemment fait l’acquisition de 21 robots chargés d’effectuer une manipulation de plaques métalliques dangereuse auparavant payée 16,50 $ l’heure aux hommes. L’un d’eux a simplement doublé le rendement de la machine auparavant maniée par un homme.
 
Le président de l’entreprise précise là encore que ces résultats sont dus au fait que les robots « travaillent pendant la nuit, sans faire de pause déjeuner ».
 
Mais l’un des employés, reconnaissant que le robot travaille bien plus vite que lui, supervise aujourd’hui trois de ces machines…
 
Trois employés que l’entreprise n’embauche plus, donc.