fbpx

Victoire de la vie au Mexique

Victoire de la vie au Mexique
 
La « loi jeunesse » prévoyait au Mexique l’accès à la pilule du lendemain pour les jeunes filles de 12 ans, sans consentement ni information des parents. Une pétition « au nom du droit des parents d’éduquer leurs enfants » a poussé le chef du gouvernement du District fédéral de Mexico, Miguel Angel Mancera, à opposer son veto.

Le texte prévoyait même à l’origine l’accès à l’avortement dans les mêmes conditions, ce que des groupes parlementaires avaient retiré.

Le texte devra donc repasser devant les élus pour être révisé.