fbpx

WhatsApp promet d’encrypter tous les messages par défaut

La messagerie portable gratuite entend ainsi garantir la « vie privée » de ses 600 millions d’utilisateurs par mois, en tout cas pour ce qui est des textos. Les gouvernements des Etats-Unis et du Royaume-Uni, ainsi que des responsables de l’UE ont protesté par le passé contre le codage des messages, qui empêcherait la « lutte contre le terrorisme ».