fbpx

Yémen : le président, aculé, signe un accord avec les miliciens chiites

Après plusieurs jours de violences, le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi a signé hier un accord de sortie de crise avec les rebelles houthis, qui contrôlent la capitale Sanaa et le palais présidentiel depuis deux jours.
Il s’est notamment engagé à corriger les « erreurs » contenus dans la Constitution, à accélérer la mise en œuvre de la Conférence de Dialogue National et à résoudre immédiatement les problèmes de sécurité au Yémen, particulièrement dans le gouvernorat de Marib dans lequel sévit Al Qaïda.
Les miliciens chiites ont également recommandé au président yéménite de ne pas faire appel à des puissances étrangères pour attaquer son peuple.