fbpx

Islamisation de l’Europe : le cardinal tchèque Dominik Duka censuré

cardinal Dominik Duka censuré Islamisation Europe
 
Le journaliste Giuseppe Nardi a rapporté, le 11 août dernier, sur le blogue allemand Katholisches Info, un singulier cas de censure… Celui dont a été victime le cardinal Dominik Duka, O.P., archevêque de Prague, primat de Bohême et président de la Conférence des évêques catholiques tchèques !
 
Le cardinal Duka, après l’égorgement du Père Jacques Hamel en l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray, rédigea un article destiné à l’hebdomadaire Katolický týdeník qui, outre le fait d’être une publication catholique réputée en Tchéquie, est la propriété de la Conférence épiscopale dont le cardinal Duka est le président…
 

Pour le cardinal Dominik Duka, l’assassinat du Père Hamel est une leçon et un avertissement

 
Dans son article, le cardinal, reprenant des propos du pape François, mettait en garde contre « une politique d’accueil disproportionnée et acharnée » des migrants musulmans. Pour lui, l’assassinat du Père Hamel constituait une « leçon » donnée à tous ceux qui avaient minimisé de précédents incidents semblables et tenu ceux qui les perpétraient pour des personnes frustrées ou mentalement dérangées : « Garder le silence ou mentir sur les causes réelles de cette situation reviendrait à participer au suicide de la civilisation ». Il appelait à prier davantage pour les victimes du terrorisme qu’à chercher des excuses ou des justifications aux terroristes musulmans. « Il y a dans l’islam une tendance à la violence qui est dissimulée et on doit encourager les fidèles musulmans à s’y opposer », précisait-il. Sans être lui-même opposé au dialogue islamo-catholique, le cardinal notait toutefois : « La question que je me pose c’est comment pouvons-nous vouloir un dialogue avec l’islam alors que souvent nous ne pouvons même pas en avoir un entre nous dans l’Église ? ».
 

L’article du cardinal sur l’islamisation de l’Europe censuré par l’hebdomadaire de la Conférence des évêques

 
Cette remarque était, en quelque sorte, prémonitoire puisque l’article du cardinal fut refusé par Antonin Randa, rédacteur en chef de Katolický týdeník… Le cardinal Duka censuré dans l’hebdomadaire de la Conférence épiscopale dont il est le président !
 
L’opposition du cardinal à l’immigration musulmane de masse et à l’islamisation de l’Europe lui avait d’ailleurs valu une critique indirecte mais acerbe de Monseigneur Tomáš Halík, sociologue, philosophe et prêtre bien connu – notamment pour avoir organisé des prières communes avec des… musulmans et pour soutenir des unions civiles entre personnes de même sexe ! Halík avait destiné au cardinal Duka cette petite pique perfide : « Les vrais alliés de l’État islamique […] sont ceux qui ne savent pas faire la différence entre l’islam et les terroristes djihadistes »
 
Le cardinal Duka n’eut d’autre choix que de faire paraître, le 6 août dernier, son article sur le blogue tchèque Aktuálně. On peut toujours l’y consulter…
 

Adam Villiers