fbpx

DRAME
Espèces menacées ♥

 
Espèces menacées est un film dramatique français. Il étonne par son titre étrange, puisque son sujet ne concerne en rien la préservation d’espèces animales qui seraient menacées de disparition, comme les lynx des Vosges ou les ours des Pyrénées. Peut-être y a-t-il justement une dimension décalée visant à provoquer une réflexion chez les spectateurs, qui peut avoir des voisins, dans l’anonymat d’une grande ville, des êtres humains en péril de mort, ou du moins en situation de grande souffrance psychologique, et n’y songe jamais, et encore moins à leur porter secours.
 

Espèces menacées, une approche pessimiste et trop souvent vraie

 
Espèces menacées est donc tout sauf joyeux. Le cadre offert par la ville de Nice est superbe, même si on peut souffrir terriblement aussi sous le soleil et les palmiers. Il tient à la fois du film choral, en montrant de nombreux personnages qui souffrent terriblement, comme une femme mûre abandonnée et devenue folle, un étudiant en thèse incapable de communiquer avec autrui et les jeunes femmes en particulier, et du film à thèse. Le sujet central, la thèse, est la dénonciation d’un fait social scandaleux, et qui existe encore de manière trop significative, celui des femmes battues. Une belle jeune femme se trouve piégée, après un mariage rapide issu d’un coup de tête irréfléchi, par un mari de plus en plus violent. Un tel homme, totalement indéfendable malgré ses promesses, dans un premier temps, de s’amender, ne se corrige jamais et retombe toujours dans des comportements violents inqualifiables. Le portrait à charge de cet homme manque toutefois de subtilité. En un sens, il est certes bon de ne pas chercher encore des excuses à l’inexcusable. Cependant, son emprise sur sa femme n’en devient pas forcément très crédible, ce qui affaiblit la démonstration du film. Un tel homme, méprisant ostensiblement son épouse, la rabaissant en permanence par des mots insultants en privé comme en public, bizarre, instable, et bien sûr violent, tout en étant lâche face à des hommes plus forts que lui, comment a-t-il pu jamais séduire une belle jeune femme et la garder sous son emprise ? C’est là un mystère, même s’il correspond à certaines situations réelles.
 
S’il souffre du caractère quelque peu trop démonstratif, peu nuancé et pas toujours crédible du film à thèse, aussi juste soit cette thèse, Espèces menacées peut intéresser quelque peu par son approche générale de l’humanité souffrante. En effet, trop souvent, les gentils et les honnêtes sont manipulés par des méchants qui se servent d’eux. Cette approche pessimiste nous paraît hélas trop souvent vraie.
 

Hector JOVIEN

 
Espèces Menacées Drame Film