fbpx

DOCUMENTAIRE
Un jeune Patriote ♥♥


 
Un jeune Patriote est un documentaire franco-chinois qui s’intéresse, sur plusieurs années, au destin du jeune Zhang. Né en 1990, Zhang, qui a grandi dans une petite ville chinoise relativement isolée du Shaanxi. Le Shaanxi est une province du Nord-Ouest de la Chine historique, celle des Hans, à la limite des territoires musulmans des Huis. Il a été très marqué, dès les années 1930 par le Communisme, vingt ans avant le reste de la Chine. Le lycéen Zhang se distingue en se promenant habillé en Garde Rouge. Cette formation paramilitaire de jeunes communistes n’existe plus depuis les années 1970. Dans ce costume, il agite le drapeau chinois, en proférant des slogans patriotiques antinippons. Il fait référence à une querelle de souveraineté entre Pékin et Tokyo pour des îlots en Mer de Chine Orientale. La foule, curieuse et prudente, ne sait trop si son action relève de la plaisanterie ou d’une action bizarre de propagande du Parti Communiste, et se contente donc de sourire ou d’applaudir.
 
Le lycéen Zhang restitue ce qui lui a été appris au lycée : un franc nationalisme chinois, avec un rôle dirigeant pour la Nation attribué au Parti Communiste. Il n’y a plus rien de marxiste dans le discours, mais sont multipliées les références confucéennes. Mais demeure, avec un statut d’idole, admirée par Zhang, Mao Zedong. Mao Zedong est pourtant le pire criminel du vingtième siècle, directement responsable, par ses expériences économiques hasardeuses, de dizaines de millions de morts, en plus des millions d’opposants politiques, réels ou supposés, assassinés. Le lycéen n’en a probablement jamais entendu parler durant sa scolarité. Aussi déclare-t-il admirer Mao le patriote exemplaire, le réunificateur de la Chine, ce qui est d’ailleurs faux, car elle avait été réunifiée avant lui par Jiang Jieshi (Tchang Kai-chek) du parti rival Guomindang.
 

Un jeune Patriote, un portrait des plus intéressants de la Chine actuelle

 
Le contexte du tournage en Chine n’a pas permis l’ajout d’un commentaire critique. Le film s’adresse donc avant tout à un public au courant de l’Histoire chinoise et du contexte sociétal actuel. Mais il reste passionnant de découvrir à l’état brut cette synthèse idéologique actuelle, à travers le cas du jeune Zhang. L’évolution de ce jeune Patriote, lycéen, puis étudiant, enfin instituteur, est intéressante. Il finit par admettre, de façon détournée dans le discours, certaines vérités qui restent indicibles en Chine. Par exemple, non, le Parti Communiste n’est pas composé que de cadres dévoués, compétents, honnêtes…La corruption massive, évidente, lui est absolument insupportable. Un jeune Patriote est pris de quelques doutes au fil des ans.
 
Pourtant, il continue à servir, par nationalisme, le régime en place. Ainsi, instituteur, il enseigne le chinois à de petits montagnards appartenant à une des minorités ethniques du Sichuan. Il veut en faire des patriotes chinois, parfaitement loyaux envers la Chine et sinophones. Il participe donc activement à une politique d’assimilation forcée. Telle est la pratique depuis des décennies.
 
Un jeune Patriote propose donc un portrait des plus intéressants, et, au-delà du personnage principal, donne une vision de la Chine actuelle, et de son système éducatif en particulier.
 

Hector JOVIEN

 
Jeune patriote Documentaire film