fbpx

L’administration Obama contredit Benjamin Netanyahu avant même qu’il ait parlé

Quatre jours avant l’intervention du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu devant le Congrès américain, l’administration Obama l’a devancé en réfutant à l’avance sa probable critique des accords avec l’Iran. L’administration Obama a en effet reproché à Benjamin Netanyahu de ne pas avoir présenté d’alternative crédible aux propositions américaines faites pour contenir le programme nucléaire iranien.