fbpx

Appel d’une décision d’une cour martiale des Etats-Unis condamnant une Marine pour des versets de la Bible affichés sur son bureau

Monifa Sterling a été déclarée coupable en février dernier de « désobéissance » pour avoir refusé de retirer un verset de la Bible qu’elle avait imprimé et laissé en évidence sur son bureau.
 
La cour martiale a jugé que les autres Marines qui passaient par son bureau auraient pu ainsi « être exposés à des citations de la Bible ».
 
On pensait les Marines des Etats-Unis moins vulnérables : ils en ont vu d’autres.
 
A moins que ce ne soit le contenu du verset qui ait effrayé les autorités : « Aucune arme portée contre moi ne prospérera » !