fbpx

L’arme de l’islamiste Nadir Hamid Soofi provenait de l’opération Fast and Furious

L’islamiste Nadir Hamid Soofi qui a attaqué un concours de caricatures de Mahomet au Texas n’avait pas acheté son arme légalement. Elle provenait de l’opération Fast and Furious, menée par les autorités fédérales pour lutter contre les dealeurs mexicains.
 
L’opération consistait à vendre des armes à des criminels pour ensuite les traquer jusqu’à leur retour dans les cartels mexicains de la drogue et tenter de lutter contre le trafic d’armes entre les Etats-Unis et le Mexique. L’islamiste n’avait aucun lien avec les cartels de la drogue, mais comme dans de nombreux cas, les autorités avaient perdu la trace de l’arme qu’il avait achetée…