fbpx

L’aumônier de la US Navy poursuivi pour propos « homophobes » a obtenu sa réintégration

aumônier US Navy poursuivi homophobie réintégré
 
Wes Modder a été accusé au début de 2015 de porter atteinte à la cohésion de son unité pour propos « homophobes » et « insensibles », pour avoir exposé la doctrine chrétienne sur l’homosexualité et les rapports hors mariage, et a subi diverses sanctions, parmi lesquelles l’éloignement de son unité et la menace du renvoi définitif. Il a été exonéré de toute faute lourde par lettre du contre-amiral David Steindl en septembre, et il ne sera donc pas détaché de la marine tandis que l’incident le concernant ne figurera pas à son dossier.
 
Modder, défendu par le Liberty Institute, a obtenu le soutien de 35 membres du Congrès qui ont notamment mis en avant ses états de service remarquables en tant qu’aumônier, notamment en Irak et en Afghanistan dans des unités exposés au feu de l’ennemi.
 
Son conseil a notamment mis en avant le droit des aumôniers à la liberté religieuse et l’interdiction de discrimination à l’avancement dans la Marine américaine pour des motifs de foi. Sans cet engagement massif à ses côtés, il n’est pas sûr que Wes Modder eût obtenu sa réintégration.