fbpx

Le Bangladesh condamne à mort par pendaison 2 chefs islamistes accusés de crimes de guerre, de massacres et de viols

Deux figures de l’opposition bangladaise qui s’étaient illustrées lors de la guerre d’indépendance contre le Pakistan en 1971 ont été exécutées par pendaison dans l’enceinte de la prison centrale de Dhaka.
 
Convaincu de génocide et de viols, Salahuddin Quader Chowdhury était un homme politique influent, élu 6 fois membre du parlement, et Ali Ahsan Mohammad Mujahid, déclaré coupable des mêmes crimes, était quant à lui le chef du plus grand parti islamiste du pays. Le président Abdul Hamid a rejeté les recours en grâce présentés par les deux hommes.