fbpx

La banque suisse UBS envisage des taux négatifs pour ses clients privés les plus riches

Elle veut étendre à leurs dépôts la mesure déjà imposée à sa clientèle d’entreprise, et qui consiste à faire payer le service (à hauteur de 0,75 % par an actuellement) plutôt que de rémunérer. Son directeur général, Sergio Ermotti, estime qu’il s’agit là d’une manière de répondre à la politique des banques centrales, afin de « maintenir ses rendements » si l’environnement « reste tel qu’il est ».
 
UBS envisage également de relever le taux d’intérêt de ses crédits.