fbpx

Bernie Sanders estime que le pape François est un socialiste comme lui

Bernie Sanders pape François socialiste

Bernie Sanders, mentor du pape François ?


 
Au cours d’un entretien avec le P. Thomas Rosica de Salt and Light Television – par ailleurs responsable anglophone de la communication au Vatican, le candidat de gauche à l’investiture démocrate pour les présidentielles aux Etats-Unis, Bernie Sanders, a répondu « oui » à la question de savoir si le pape François est un socialiste. Manière de dire que le pape François pense comme lui et de s’attirer un peu de la sympathie médiatique qui entoure le souverain pontife ?
 
« Etre socialiste, au sens où parle le pape, au sens où je parle, moi, c’est de dire qu’il nous faut faire de notre mieux et vivre nos vies de manière à alléger la souffrance humaine, de manière à ne pas accélérer les disparités de revenus et de richesses », a-t-il déclaré.
 

Le pape François, socialiste comme Bernie Sanders ?

 
S’affirmant lui-même socialiste, Bernie Sanders a salué le rôle assumé ces dernières années par le pape qui « parle ouvertement des problèmes de très grande importance dont les retombées touchent chaque homme, femme, et enfant de la planète ». « Nous vivons dans un monde où l’avidité est devenue, pour les plus riches, leur propre religion. Lorsqu’il parle de la richesse comme devant servir les personnes, et non comme une fin en soi, je suis d’accord », ajoute Bernie Sanders.
 
C’est la confusion entre le juste usage de la richesse pour le bien et la confiscation de la richesse au service d’un prétendu bien défini par l’Etat.
 
Malgré ses sympathies péronistes, voire le soupçon d’un certain penchant pour la théologie de la libération, rien ne permet aujourd’hui d’affirmer que le pape soit « socialiste ». Il est très exactement dans son rôle lorsqu’il appelle les riches à ne pas idolâtrer le dieu Mammon… il l’est moins en pointant les « inégalités » en tant que telles, car il y a des inégalités injustes comme il y a des inégalités fécondes…
 

Bernie Sanders veut profiter de la popularité du pape François, mais récuse le respect de la vie

 
Le socialisme en tant que doctrine politique est contraire à l’enseignement de l’Eglise – même le socialisme « baptisé », comme le rappelle Breitbart citant Pie XI : « Qu’on le considère en tant que doctrine, ou comme fait historique, ou comme mouvement, le Socialisme, s’il demeure véritablement le Socialisme, même en ayant cédé à la vérité et à la justice par rapport aux points que nous avons mentionnés, ne peut être concilié avec l’enseignement de l’Eglise catholique car sa conception de la société est totalement étrangère à la vérité chrétienne. Le socialisme religieux, le socialisme chrétien, sont des contradictions dans les termes ; nul ne peut être à la fois un bon catholique et un vrai socialiste. »
 
Bernie Sanders, qui se dit fier de ses origines juives, a éludé au cours de l’entretien de répondre sur la place de Dieu dans sa vie – ce Dieu dont il a dit par ailleurs qu’il n’y croit pas. Lors d’un autre entretien précédent les primaires du New Hampshire, il avait affirmé qu’il ne serait pas dans la course s’il n’avait pas « de très forts sentiments religieux et spirituels » : « Ma spiritualité est celle-ci : nous sommes tous dans le même bateau. »
 
Interrogé par le P. Rosica sur le respect de la vie que le pape François affirme avec force, dénonçant l’avortement comme un « crime », Bernie Sanders a déclaré : « Ce que je peux dire au mieux sur ces questions, c’est : respectons-nous quand nous sommes en désaccord, et travaillons ensemble dans les domaines où nous sommes d’accord. »
 

Anne Dolhein