fbpx

Boko Haram continue à semer la terreur

Le groupe islamiste Boko Haram a décapité au moins sept personnes dont l’identité n’a pas encore été établie lundi dernier dans la ville de Ngambu, située dans l’état du Borno, au nord-est du Nigéria.
30.000 chrétiens ont actuellement fui leurs maisons et villages, et vivent désormais « dans des conditions inhumaines, dans des grottes, des montagnes ou dans la forêt » selon Monseigneur Stephen Dami Mamza, évêque de Yola, qui dit craindre de nouvelles attaques.