fbpx

Les catholiques de Corée du Sud réclament la démission de la présidente Park Geun-hye, adepte des cérémonies chamaniques

cérémonies chamaniques démission présidente Park Geun hye catholiques Corée Sud
 
La tension politique en Corée du Sud ne cesse de monter, et le pays connaît depuis plus d’un mois des manifestations massives réclamant la démission immédiate de la présidente, Park Geun-hye. Les catholiques sud-coréens ne sont pas les derniers à se mobiliser : ce que l’on reproche à cette femme, ce ne sont pas des erreurs de gouvernement, quelques malheurs qu’elle aurait pu éviter au pays, mais ses accointances avec la fille d’un chamane et sa manière de prendre des décisions décisives : jamais sans un rituel chamanique. Tout cela a conduit ce jeudi matin au dépôt d’une motion de destitution à l’encontre de la présidente.
 
Park Geun-hye a été élue en 2012. Il semble qu’on ne connaissait pas alors l’étendue de sa relation très controversée avec Choi Soon-sil, amie, confidente, conseillère, une Raspoutine au féminin. L’affaire n’est pas seulement religieuse. Celle qui affirme incarner une tradition chamanique et avoir hérité des pouvoirs de son père était tout sauf désintéressée, profitant amplement de sa proximité avec le pouvoir pour en tirer des avantages matériels considérables. Choi Soon-sil a été récemment jetée en prison, sous le coup d’accusations de fraude et d’abus de pouvoir, mais cela n’a pas suffi à calmer l’ire de la population.
 

Les catholiques Corée Sud dans la rue pour réclamer la démission de la présidente

 
Quoi qu’il en soit du chamanisme, son efficacité paraît extrêmement douteuse puisque Mme Park affiche aujourd’hui une popularité encore plus désastreuse que celle de François Hollande : avec seulement 4 % d’opinions favorables, elle entraîne en outre dans sa chute le parti conservateur Saenuri auquel elle appartient. La présidente a d’ores et déjà promis de se démettre avant avril 2017, alors que les élections sont normalement prévues pour décembre de cette année-là. Cela n’a pas suffi non plus à amadouer les Sud-Coréens.
 
L’Eglise catholique elle-même s’est mobilisée, chaque diocèse envoyant sa délégation aux manifestations, et les évêques parlent.
 
Les enquêtes menées sur le rôle joué par Choi Soon-sil montrent l’ascendant que peut exercer une personnalité aux prétendus pouvoirs de divination sur les responsables d’une supposée démocratie moderne. On a trouvé dans son serveur des discours de la présidente retouchés par la chamane, mais aussi des documents top secret relatifs à la politique intérieure et extérieure de l’État, et une suite de conseils et de directives qui allaient de l’injonction d’éviter de porter du blanc et du rouge au choix de hauts responsables nommés par la présidente.
 
Les mauvaises langues penseront à Hillary Clinton, à Huma Abedin et à Eleanor Roosevelt…
 

Park Geun-hye : des cérémonies chamaniques à la manipulation

 
L’amitié des deux femmes sud-coréennes remonte à plus de 40 ans : le père de la chamane – née de son cinquième mariage – était lui-même un confident du père de Park Geun-hye.
 
Mais ce chamanisme était mâtiné de christianisme dans une sorte de religion syncrétique mi-orientale, mi-occidentale. Le père de Choi était un policier bouddhiste qui devait se convertir au christianisme avant de fonder la secte de « l’Eglise de la vie éternelle ». C’est en tant que guide spirituel qu’il a conseillé le père de Park jusqu’à sa mort en 1994, gagnant sa confiance, selon les médias coréen, en affirmant qu’il avait le pouvoir de communiquer avec la défunte mère de Park Geun-hye. Il avait évidemment accès à la jeune fille.
 
Si les Sud-Coréens sont tellement en colère, c’est moins en raison de l’enrichissement de la conseillère et de la corruption matérielle à laquelle elle s’est livrée, qu’en raison de l’espèce de « mysticisme » qui lui a donné le contrôle sur la présidente. Peut-on parler de théocratie, comme le fait l’opposition sud-coréenne ? S’agissant de rapports réels ou supposés avec les esprits, il y a fort à parier qu’il s’agit plutôt d’une démoncratie. Les anges gardiens ne sont pas connus pour diriger les affaires temporelles des hommes à travers la divination, en leur soufflant des pratiques frauduleuse à tout-va…
 

Anne Dolhein