fbpx

Chine : 2014, une très bonne année sur le plan diplomatique

Chine 2014 Année Diplomatique
 
En 2014, le président chinois et son Premier ministre se sont déplacés aux quatre coins du globe pour serrer des mains et signer des accords. Et le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Li a déclaré hier, lors d’une réception organisée pour les missions diplomatiques, que la Chine a connu une année fructueuse sur le plan diplomatique.
 
Il a expliqué le principe de cette réussite : « La Chine a lancé un réseau de partenaires à travers le monde, en établissant des partenariats de différents types avec 67 pays et 5 organisations régionales, suivant notre concept diplomatique qui consiste à créer des partenariats et non des alliances ». Puis il a énuméré ces réussites de 2014, relevant que plus de 50 pays situés le long de l’ancienne Route de la soie ont exprimé la volonté de participer à l’initiative « une ceinture et une route » visant à promouvoir le développement commun de la Chine, l’Europe et l’Asie.
 

Cocorico chinois pour l’année diplomatique 2014

 
Il a également affirmé que 22 pays asiatiques étaient prêts à rejoindre la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures en tant que membres fondateurs après avoir consenti en octobre dernier à doter la banque de 50 milliards de dollars.
 
Wang Li a également rappelé que la Chine a participé avec succès à la Réunion annuelle des dirigeants économiques de l’APEC (coopération économique de l’Asie-Pacifique), à l’occasion de laquelle les membres ont décidé d’entamer une étude stratégique conjointe concernant la Zone de libre-échange de l’Asie-Pacifique (ZLE), marquant ainsi le lancement officiel du projet.
 
Concernant l’avenir, Wang Li a souligné que la Chine continuerait à mettre en place avec les Etats-Unis un nouveau modèle de relations entre les grands pays, à conserver la grande qualité du partenariat stratégique global de coordination sino-russe, à approfondir le partenariat stratégique global avec l’Europe, à renforcer la coopération pratique avec l’Inde, le Brésil, l’Afrique du Sud et d’autres marchés émergents, et à créer une communauté d’intérêts communs et de destins partagés avec les pays voisins. Fermez le ban !