fbpx

La Chine hausse le ton sur la Mer de Chine du Sud

Les ministères des Affaires étrangères et de la Défense chinois ont indiqué que la Chine n’acceptera ni ne reconnaîtra quelque résolution que ce soit sur la Mer de Chine du Sud, quelle que soit la décision du tribunal international, qualifiant la décision de confier l’arbitrage aux Philippines de « provocation politique », dont le but est de nier la souveraineté territoriale chinoise. Ils ont également haussé le ton contre les envois d’avions de reconnaissance américains à proximité de l’espace aérien chinois, et répété que l’affaire ne concerne personne d’autre que la Chine : surtout pas le G7 dont le président du conseil européen, Donald Tusk vient d’affirmer qu’il doit prendre une position claire sur les différends en cours.