fbpx

La communauté internationale à la rescousse des Yézidis et du pétrole

Communaute internationale Yezidis Petrole
 
En Irak, la communauté internationale ne s’en tient plus à l’aide humanitaire, aux tentes, pompes et médicaments apportés par Laurent Fabius : elle apporte désormais un soutien militaire à un Kurdistan riche en pétrole. Hollande a promis des armes aux combattants Kurdes. Et Obama a envoyé 130 conseillers supplémentaires afin de voir de quelle assistance ont besoin les Yézidis. Quant à Ban Ki Moon, il trouve à l’égard du califat islamique des accents d’une sévérité qu’on ne lui connaissait guère.
 

Le Kurdistan, gisement de Yézidis et de pétrole

 
A propos des Yézidis, cette communauté de six cent mille fidèles dont la religion remonte à l’Antiquité, il faut rappeler qu’ils adorent sous diverses formes, dont le paon, l’archange déchu, autrement dit Lucifer. Serait-ce la raison de la soudaine sollicitude de la communauté internationale en général et de l’ONU en particulier, qu’on avait connus plus indolents, pour les réfugiés en Irak ? On remarquera que les grandes puissances, qui n’ont pas bougé quand les chrétiens étaient massacrés et chassés de chez eux, viennent à la rescousse pour que les Yézidis gardent leurs sanctuaires de Lalish et du mont Sinjard. Quoi qu’il en soit une raison plus tangible du tardif sursaut moral de la France et des Etats-Unis, qui a déjà justifié la politique de partition de l’Irak par les Bush père et fils, est la présence massive de pétrole au Kurdistan.