fbpx

Narcisse roi : en marge du couple Macron-Trump, Jawad Hollande fait parler de lui

Couple Macron Trump Narcisse Roi Jawad Hollande
 
Les politiques et les people se sont convertis à la télé-réalité avec délectation. Narcisse est roi. Macron et Trump mélangent Koh-Lanta et l’île de la tentation, Jawad Bendaoud le logeur de Daech et François Hollande rient de se voir si beaux dans le miroir de l’actualité.
 
Ils s’embrassent, ils se touchent, ils se serrent, ils se tripotent, sous le regard surpris d’épouses pompeusement parées, mais ils ne s’aiment pas. Si l’on en croit Saint Exupéry en effet, aimer serait regarder dans la même direction, et ce n’est pas le cas de Macron et Trump, leurs regards divergent sur l’Iran, l’environnement, tout à peu près sauf le terrorisme, et encore, et quand on regarde de près la photo, leurs yeux, étrangement fixes, se tournent vers l’intérieur : ils se contemplent et jouissent de se montrer au monde. Narcisse est roi du monde.
 

Jawad roi des Narcisses ne vit plus en couple

 
Roi ? Plus que ça : c’est une hydre de complaisance. Il a cent têtes, qui trépignent de ne pas être sur la photo. Jawad, par exemple, Jawad Bendaoud, acquitté par la justice mais logeur de terroristes à vie pour l’opinion. Ce statut lui est monté à la tête. Il a d’abord aimé la gloire en chochotte. Dans un reportage au bout du monde, sur la plage devant des hlm vides, il nous expliquait que, bon, il fallait prendre du recul, on le reconnaît partout, c’est gênant… Un temps de silence lui paraissait décent… Bref, entre le bouquet de violettes et la sagesse des grands-mères, un garçon parfait. Et puis paf, voilà-t-y pas qu’il comparaissait hier devant le tribunal de Bobigny pour des violences conjugales commises en 2015 et des menaces de mort actuelles contre son ex-compagne (« Je vais te découper »). Et il est apparu à l’audience tel qu’en lui-même enfin l’actualité le change. Il mène grand train depuis deux mois qu’il est sorti de prison. Il a « couché avec 17 filles », il a 80.000 vues sur Snapchat, il en tire pour 300 euros par jour de publicité, les boites de nuit le laissent consommer gratuitement pour six mille euros d’alcool. Verdict : six mois avec sursis. Jawad est sorti du tribunal les bras en V, triomphant. Narcisse riait de se voir si beau dans le miroir de la justice. Son avocat susurre : « Il a perdu une partie de son cerveau ».
 

Hollande chine le couple Macron-Trump, il a plein de followers

 
Un autre Narcisse aussi, apparemment. François H., ancien locataire de l’Elysée. Après la catastrophe que lui a value Un président ne devrait pas dire ça, on croyait qu’il prendrait un peu de distance avec les livres de confession. Eh bien, pas du tout. La rage de se montrer est la plus forte. Hollande a donc pondu un livre pour pouvoir parader sur les plateaux. Cela s’appelle Les leçons du pouvoir. Bon titre : il a échoué en tout, la première leçon devrait être l’humilité. Mais non. Il plastronne, il a tout réussi, les Français n’ont rien compris, ils sont trop bêtes. Sans dents et sans jugement. Mieux, Narcisse devenu fou d’amour pour lui-même est venu se noyer dans la flaque de Quotidien, chez Yann Barthès. Cette espèce de petite chose confite au sirop de fiel. Là, il s’est mis à flinguer Macron. Qu’il est le président des très riches. Qu’il est « passif dans le couple » qu’il forme avec Trump. Dingue ! Rien n’abaisse mieux la fonction présidentielle qu’un ancien président qui fait de l’esprit graveleux sur le président en exercice. Jawad Hollande s’en fiche. Il fait la roue. La télé lui donne six cent mille euros de pub gratuite. Il a viré ce vieux veau de Valérie Trierweiler, il couche avec Julie Gayet, il a plein de followers, il est heureux. On ignore s’il est sorti les bras en V du plateau.
 

Pauline Mille