fbpx

Sept évêques d’Allemagne se dressent contre l’accès à la communion du conjoint protestant dans un couple mixte

couple mixte évêques Allemagne contre accès communion
 
La décision avait été annoncée le 22 février dernier au nom de la conférence des évêques par le cardinal Reinhard Marx.
 
Les évêques « frondeurs » (oui, on en est là) en ont appelé à Rome, apportant la preuve de la profondeur de la division créée au sein de l’épiscopat allemand par cette décision contraire à la doctrine catholique de l’Eucharistie.
 
Emmené par le cardinal archevêque de Cologne, Rainer Woelki, le groupe des sept a choisi d’exprimer son désaccord par le biais d’une lettre ouverte au Vatican, dans laquelle ils affirment considérer la proposition « illégale » et contraire à l’unité de l’Eglise.
 
Le long texte a été publié par le journal de Cologne, Kölner Stadt-Anzeiger, en même temps qu’il était adressé au préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, Mgr Luis Ladaria, et au cardinal Kurt Koch, président suisse du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens.
 
Les autres signataires sont Mgr Ludwig Schick, archevêque, et NNSS Konrad Zdarsa, Gregory Maria Hanke, Wolfang Ipolt, Rudolf Voderholzer et Stefan Oster.
 
Le cardinal Reinhard Marx a répondu mercredi aux sept évêques en leur faisant part de son « inquiétude » par rapport à leur approche, ajoutant que le texte contesté n’est qu’un projet où les changements sont encore possibles. Encore une manière de refuser de répondre au fond et de déplacer les responsabilités.