fbpx

La cour suprême russe soutient l’idée de priver de leurs droits parentaux les citoyens qui permettent à leurs enfants de rejoindre des groupes sectaires

cour suprême russe priver droits parentaux citoyens enfants groupes sectaires
 
Seraient notamment visés les parents qui encouragent ou autorisent leurs enfants à participer à des associations publiques ou religieuses officiellement reconnues comme extrémistes par un tribunal russe, notamment des groupes terroristes.
 
La même peine frapperait les parents « abusant » de leurs droits en faisant du tort aux intérêts des enfants, que ce soit en empêchant leur instruction, en les impliquant dans des jeux d’argent, en les faisant vivre sans domicile fixe, ou en les poussant à la mendicité, le vol, la prostitution ou la toxicomanie.
 
Sur le papier, la proposition de loi du parti majoritaire Russie unie vise la protection des enfants. Reste à savoir à quoi correspondent « l’extrémisme » dont la définition est laissée au pouvoir judiciaire, et les styles de vie visés. Séparer les parents des enfants est en soi un acte gravissime et donner un tel pouvoir à un Etat quel qu’il soit, c’est ouvrir la porte à bien des abus potentiels.