fbpx

Nombre record d’attaques au couteau en Angleterre et au pays de Galles, Londres la plus touchée

couteau attaques Londres Angleterre
 
Selon les données publiées jeudi par l’Office for National Statics (ONS) britanniques pour l’Angleterre et le pays de Galles pendant la période de juillet 2017 à juin 2018, par rapport à l’année antérieure « il n’y a pas eu de changement » en termes de nombre global de crimes et délits, à en croire les explications du représentant du Centre pour le crime et la justice de l’ONS qui a présenté l’étude. Le hic, c’est que la stabilité du nombre de crimes et délits est due à une forte baisse des délits informatiques, tandis que l’on assistait à une hausse importante des homicides (+14 %), des attaques au couteau (+12 %), des agressions sexuelles (+18 %), des vols (+22 %), des vols de véhicules (+7 %) et des cambriolages (+2 %). Londres est particulièrement touchée.
 

Un record des attaques au couteau, surtout à Londres

 
La publication de ces statistiques inquiétantes intervient alors que Londres vient de connaître son 113e meurtre de l’année, fait remarquer le Daily Mail, la malheureuse victime étant un chauffeur de bus de 46 ans.
 
L’édition londonienne du site conservateur américain Breitbart se penche tout particulièrement sur la capitale britannique dirigée par son premier maire musulman, le travailliste Sadiq Khan. Le nombre d’attaques au couteau y atteint des niveaux record, jamais enregistrés depuis que de telles statistiques sont tenues. A nouveau en hausse de 15 % à Londres (contre +12 % au niveau national), ces attaques à l’arme blanche qui vont des homicides, des menaces de mort, des attaques avec blessures et des vols aux viols et agressions sexuelles, ont totalisé 14.987 agressions en un an, soit 38 % du total pour l’Angleterre et le Pays-de-Galles et une moyenne de 41 attaques au couteau par jour !
 
Il s’est agi pour Londres de 5.570 attaques au couteau avec blessure ou intention d’infliger des blessures, 8.363 vols à main armée, 170 viols et agressions sexuelles sous la menace d’un couteau et 91 homicides en une seule année.
 
Le maire Sadiq Khan et la directrice de la police métropolitaine de Londres Cressida Dick ont été lourdement critiqués ces derniers mois pour leur défaut de réaction à la hausse de la criminalité violente et leur propension à nier le problème. Pendant ce temps, fait remarquer Breitbart London, le maire a affecté des fonds importants à la lutte contre l’incitation à la haine en ligne. Il subventionne également un programme visant à développer une approche de la criminalité en tant que problème de « santé publique ».
 

Londres devant New York pour les homicides et capitale mondiale des attaques à l’acide

 
Londres a dépassé cette année New York en nombre d’homicides, ce qui montre que le problème de la criminalité n’est pas lié à l’autorisation ou non des armes à feu. A Londres, cette nouvelle criminalité affecte un nombre disproportionné de victimes et d’auteurs noirs ou issus des minorités ethniques. Londres, de plus en plus violent, détient le record mondial de première ville mondiale des attaques à l’acide.
 

Olivier Bault