fbpx

La demande de pétrole mondiale moins forte que prévue

L’Agence internationale de l’énergie a abaissé jeudi ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2014 et 2015 en raison de la « faiblesse des économies européenne et chinoise ». Le baril sous les 100 $ ne plaît pas à tout le monde : les pays de l’OPEP comme les autres producteurs ont baissé leur production pour maintenir les prix.