fbpx

Le chiffre : 1 sur 3

diplomates russes Suede espions
 
C’est la proportion de diplomates russes basés en Suède et qui seraient des espions, selon Wilhelm Unge, responsable du contre-espionnage au sein des services de renseignement suédois.
 
Ces derniers viennent de publier leur rapport annuel, dans lequel ils accusent la Russie d’avoir été la plus grande menace à laquelle faisait face la Suède en 2014.
 
Le rapport précise que l’espionnage russe de la Suède n’a cessé de s’accélérer depuis le début de la crise en Ukraine, « par des moyens illégaux, et sous le prétexte de protéger les missions diplomatiques ».
 
Les services de renseignement accusent la Russie d’espionner la Suède sur « la défense, la politique, la technologie, la recherche et les réfugiés politiques ».