fbpx

L’économie britannique a connu en 2014 une croissance plus forte qu’on ne le pensait

L’Office des statistiques nationales britannique annonce une croissance de 2,8 %, au lieu des 2,6 % estimés.
 
Le Royaume-Uni devient ainsi l’un des pays développés à la plus forte croissance – et c’est une excellente nouvelle pour le Parti conservateur de David Cameron, qui joue sa place à la tête du pays le 7 mai lors des élections générales.
 
Rappelons que le Royaume-Uni ne traine pas le boulet de l’euro.