fbpx

L’Egypte adopte une loi en faveur de la construction d’églises

Egypte adopte loi faveur construction églises
 
Mais le texte adopté par le Parlement ne met pas fin aux critiques des chrétiens, et notamment des Coptes, qui s’estiment toujours victime de discrimination. La « normalisation » de l’islam et des pays islamiques promue par le président al-Sisi a des limites.
 
Les Coptes se sont toujours plaints du harcèlement administratif qui les empêche de construire des églises, alors qu’ils sont constamment en butte à l’hostilité des musulmans dits « conservateurs ».
 
La nouvelle loi introduit les obligations pour le pouvoir qui doit répondre de manière motivée aux nouvelles demandes mais instaure également des limites sur les dimensions des nouveaux bâtiments : un texte « trop vague et imprécis » selon une élue membre du parti des Égyptiens libres fondés par un riche homme d’affaires copte.
 
Et le texte a été élaboré sans donner la parole aux chrétiens eux-mêmes, tandis que des députés n’avaient pas le loisir de l’amender.