fbpx

Les émissions des Volkswagen équipés d’un « tricheur » pourraient causer 60 morts prématurées aux Etats-Unis…

Si, si ! Une étude l’affirme après avoir croisé les données du nombre de véhicules en circulation – 482.000 –, de l’excès de pollution, de la densité de la population et de divers facteurs relatifs à la santé.
 
On ajoute, on multiplie, on calcule, et hop, 60 morts ! Sans compter 31 cas de bronchite chronique et 34 hospitalisations pour maladies cardiaques et respiratoires. Vu que la pollution des véhicules concernés est 40 fois plus importante que celle affichée, et que la population des Etats-Unis avoisine les 320 millions, on est tenté de dire : « Ouf ! »