fbpx

L’Etat islamique met au point un missile sol-air pour abattre des avions civils

Ses scientifiques auraient développé des piles thermiques permettant la propulsion de ces missiles sol-air, mais aussi des bombes pour véhicules piégés, à l’« université du djihad », selon des vidéos récupérées par des membres de l’Armée syrienne libre et diffusées par SkyNews. Nombre de missiles ont pu être récupérés par les terroristes de l’EI en Syrie et en Irak, voire à la suite de la chute de Muammar Kaddafi : 20.000 d’entre eux manquent à l’appel. De facture ancienne, ils ne constituent pas une menace très inquiétante pour les chasseurs occidentaux. Mais ils pourraient être utilisés pour frapper des avions civils après avoir été acheminés vers des djihadistes ailleurs dans le monde. D’autres expérimentations telles le téléguidage d’une voiture piégée attestent des intentions de l’EI et de la diversité des cibles possibles.