fbpx

L’Etat islamique frappe une monnaie or pour lutter contre le système financier « satanique » de la Réserve Fédérale

Etat islamique monnaie or Reserve fédérale
 
Pendant le week-end dernier, l’Etat islamique a annoncé que l’un de ses moyens principaux pour détruire les Etats-Unis était d’affaiblir le dollar américain en le remplaçant par de l’or.
 
Une longue vidéo postée samedi prévient de l’« aube d’un nouvel âge » dans lequel le remplacement du dollar par l’or assènerait « un second coup au système d’asservissement financier capitaliste des Etats-Unis… en ruinant leur billet de dollar frauduleux ». La vidéo précise que le premier coup porté au système financier américain a été l’attaque du 11 septembre 2001 sur le World Trade Center. Dans sa vidéo, l’Etat islamique inclut une intervention du républicain Ron Paul qui met en garde contre un système financier profondément injuste, et se positionne ensuite comme le leader du mouvement de résistance à la Haute Finance. Il n’est pas certain que cette publicité soit très bénéfique pour Ron Paul…
 

L’Etat islamique frappe sa propre monnaie or pour lutter contre le dollar et la Réserve Fédérale

 
Le groupe sunnite radical annonce par ailleurs la création de sa propre monnaie, frappée en or, en argent et en bronze et qui porte le nom historique de la monnaie du califat : le dinar d’or, le dirham d’argent et le fals de bronze.
 
La vidéo ne manque pas de rappeler que le Coran interdit la monnaie papier et recommande l’usage de l’or, mais le discours de l’Etat islamique va plus loin encore dans son analyse. Il accuse les Etats-Unis d’être à la tête d’un « système financier capitaliste d’esclavage basé sur un morceau de papier appelé le billet de dollar que la Réserve Fédérale imprime seule et impose au reste du monde ». L’Etat islamique entend donc mener une guerre ouverte à ce « système financier satanique » et annonce qu’il n’acceptera plus jamais les « billets frauduleux » mais simplement de l’or en échange de ses marchandises (comme le pétrole).
 
L’Etat islamique affirme par ailleurs que l’abandon de l’étalon or par les Etats-Unis a été un « grand vol », puisque la dévaluation du dollar n’a cessé de faire diminuer les économies du peuple, piégé également par les taux d’intérêt fixés par la Réserve Fédérale elle-même. Là encore, un extrait d’intervention de Ron Paul vient appuyer les affirmations de l’Etat islamique.
 

L’Etat islamique cite Ron Paul pour appuyer sa critique légitime de la Haute-Finance

 
Ron Paul n’a cessé de dénoncer les agissements de la Réserve Fédérale qui déstabilise toute l’économie mondiale en créant de la monnaie ex-nihilo et en fixant les taux d’intérêt indépendamment du marché.
 
Récemment, après la chute historique du marché, plusieurs politiciens et experts en économie se sont empressés de dénoncer la banque centrale de Chine. Ron Paul défend cette dernière en accusant une fois de plus la Réserve Fédérale américaine : il est impossible de créer de la monnaie virtuelle, de dicter les taux d’intérêts, de générer des bulles et de s’étonner ensuite qu’elles éclatent et que le marché s’effondre.
 
Depuis trente ans, de nombreux économistes ou hommes politiques font le même constat que Ron Paul et accusent la Réserve Fédérale américaine de créer de la monnaie ex-nihilo et de menacer ainsi tout le système économique mondial. Et c’est finalement la pire engeance de la planète qui reprend à son compte ces critiques légitimes et de plus en plus populaires.
 
Avec des amis pareil, les détracteurs de la Haute-Finance n’ont plus besoin d’ennemis…
 

Béatrice Romée