fbpx

Le chiffre : 30 à 40 %

Etats Unis hommes gays séropositifs chiffre
Dans les grandes villes du sud des États-Unis, 30 à 40 % des hommes gays sont séropositifs.
 
Il s’agit des chiffres relevés par Emory University qui constate que 21 sur les 25 zones métropolitaines affichant le plus fort taux de contamination par le virus du sida parmi les hommes homosexuels et bisexuels se trouve dans le sud. C’est à Jackson, Mississippi, qu’on trouve la proportion record de 4 sur 10. Au niveau national américain elle est d’environ 11 %.
 
L’étude précise que faute de statistiques et de diagnostics suffisants, la prévalence de l’infection pourrait être plus importante.
 
Les experts notent qu’en tout état de cause l’étude démontre que le risque de rencontrer un homme gay bisexuel contaminé est plus grand dans les communautés plus petites. Elle montre aussi que la plus forte prévalence du virus HIV s’enregistre chez les hommes sexuellement actifs avec d’autres hommes.