fbpx

Etats-Unis : alors que les permis de port d’arme cachée sont à la hausse, les homicides sont à la baisse

Etats Unis permis port arme cachée hausse homicides baisse
 
Selon le site pro-Trump Breitbart, l’augmentation du nombre de permis de port d’armes cachées enregistrées depuis 2007 est allée de pair avec une baisse des homicides Aux États-Unis. Le site établit une « corrélation » entre les deux faits. Ce qui est clair en tout cas, c’est que la hausse du nombre de permis de port d’armes n’a pas provoqué une hausse des meurtres et des assassinats comme l’affirme volontiers les partisans de l’interdiction totale des armes à feu, même si l’extension de leur diffusion n’est pas nécessairement la cause de la diminution de l’activité homicide.
 
Le nombre de permis de port d’arme cachée a plus que doublé entre 2007 et 2015 : la hausse a été de 215 %, alors que dans le même temps, le nombre de meurtre a chuté de 14 %. Entre mai 2016 mai 2017, les demandes de ce type de permis de port d’arme ont continué d’augmenter de manière spectaculaire. Les données du Crime Prevention Research Center font état de 15,7 millions de détenteurs de ce type de permis en mai 2017 contre 14,5 millions en mai 2016.
 

Aux Etats-Unis, les homicides ont baissé de 14 % entre 2007 et 2015

 
Entre 2007 et 2015, ce ne sont pas seulement les homicides qui ont connu une chute importante : les statistiques générales relative aux crimes violents ont chuté de 21 %. Bref, il s’est passé le contraire de ce qui a toujours été annoncé par la gauche favorable au désarmement des citoyens ou au contrôle renforcé des armes. La gauche, elle, continue pourtant de militer contre la reconnaissance nationale du permis de port d’arme cachée accordé aux citoyens reconnus comme respectant la loi.
 
Ces statistiques ne devraient pas constituer une surprise. En décembre 2013, Breitbart rendait compte d’une étude demandée par le Congrès sur la détention d’armes à feu et le taux d’homicide. Ce rapport montrait une corrélation semblable entre la diffusion des armes au sein de la population et la baisse du nombre d’homicides. La possession d’armes à feu est passée de 192 millions d’unités en 1994 à 310 millions en 2009 : sur la même période, le rapport constatait une chute importante du nombre de meurtres.
 

Les permis de port d’arme cachée en forte hausse

 
En 1993, le taux national des homicides par arme à feu et non liés à des faits d’imprudence se situait à 6,6 pour 100.000 Américains. 17 ans plus tard, en 2000, ce taux était tombé à 3,6 pour 100.000. En 2011, le taux, toujours en baisse quoique plus lente, était tombé à 3,2 pour 100.000.
 
Tout cela apporte de l’eau au moulin aux défenseurs du deuxième amendement de la constitution américaine, et la NRA (National Rifle Association) en tire argument pour justifier son lobbying en faveur de la reconnaissance nationale des permis de port d’armes et pour détricoter les lois de contrôle des armes à feu en vigueur dans certains Etats.
 

Anne Dolhein