fbpx

Etats-Unis : un étudiant de 19 ans accusé de viol affirme avoir imité une scène de “Cinquante nuances de Grey”

Etats-Unis : un étudiant de 19 ans accusé de viol affirme avoir imité une scène de “Cinquante nuances de Grey”
 
Mohammad Hossain, étudiant à l’université d’Illinois à Chicago, a été arrête et inculpé de viol samedi soir après avoir abusé sexuellement d’une femme qu’il avait attachée, fouettée et frappée. Il s’est défendu, selon des sources locales, en expliquant qu’il avait cherché à imiter une scène du film Cinquante nuances de Grey, qui met en valeur la sexualité BDSM (bondage domination sadomasochisme).
Le jeune homme, 19 ans, a été accusé par sa victime de ne pas tenir compte de ses protestations alors qu’elle disait avoir mal et lui demandait d’arrêter.
 
Si les accusations sont exactes, il s’agit d’une manifestation particulièrement parlante des effets du film Cinquante nuances de Grey sur une jeunesse des Etats-Unis en quête de sensations fortes et qu’aucune moralité ne freine plus. Le comportement violent de l’étudiant, après tout, ne fait que reprendre des perversions que les médias finissent par présenter comme normales.
 

“ Cinquante nuances de Grey ” incite au viol

 
En l’occurrence, Mohammad Hossain avait ramené la jeune femme dans son dortoir d’étudiant en fin d’après-midi : elle était pleinement consentante. Lorsqu’il lui demandé d’ôter ses vêtements, elle s’est exécutée sans hésiter.
 
C’est alors qu’il l’a entravée avec une ceinture de cuir avant de la frapper avec une deuxième ceinture, puis avec ses poings, selon le rapport de police établi sur témoignage de la jeune femme. Il a continué alors qu’elle criait : « Stop, arrête, tu me fais mal ! » C’est sans doute une partie du plaisir…
 
La jeune femme devait parvenir à libérer ses mains : elle accuse le jeune étudiant de les avoir bloquées dans son dos et il l’aurait ensuite violée. Selon la presse locale, Hossain a déclaré que le rapport avait été « consensuel ».
 

Un étudiant exemplaire ?

 
Mohammad Hossain fait des études d’ingénierie bionucléaire, il a des responsabilités au sein des unions estudiantines, représente son université dans son équipe de triathlon et joue le rôle d’ambassadeur des étudiants auprès de l’association des anciens élèves.