fbpx

Les évêques du Kenya encouragent la population à refuser une campagne massive de vaccins

Récemment, l’injection d’un médicament antipaludique aurait causé la paralysie de 30 enfants dans un dispensaire du Kenya occidental. Les évêques du Kenya ont donc invité la population à refuser la nouvelle campagne de vaccination antipoliomyélitique massive promue par l’OMS et l’UNICEF et mise en place depuis le 1er aout, à moins que la sécurité du vaccin ne soit confirmée par des tests scientifiques indépendants.
 
Les évêques ont en effet remis en cause la sécurité du vaccin, affirmant que le producteur n’a pas fourni les informations demandées et que le gouvernement a ignoré la demande d’essais concernant l’innocuité du vaccin.