fbpx

Facebook accuse des employés « voyous » d’avoir fait pencher à gauche les flux d’informations proposés à ses membres

Facebook employés pencher gauche flux informations membres
 
Sous le feu de la critique, Facebook a promis d’en finir avec ces pratiques qui ne prouvent pas l’existence de « préjugé politique systématique », selon les responsables du réseau social, mais qui seraient le fait de certains employés qui choisissent les informations « chaudes ». Plusieurs employés ont affirmé en début de mois qu’ils exécutaient au contraire les ordres de la direction, notamment pour « monter » des informations orientées qui n’étaient pas du tout populaires.
 
Facebook assure que ce sont des contractuels temporaires qui font le tri parmi les informations automatiquement sélectionnées avec la plus grande « rigueur ». Pourquoi ce tri humain dans un système supposément impeccable capable d’identifier les informations les plus vues ? C’est la vraie question.
 
Facebook en est à dire que le déséquilibre est imputable à des employés voyous qui ont pu agir par ignorance mais dont la malveillance ne peut être exclue.
 
Le fait que Facebook se défende ainsi prouve en tout cas qu’il y a bien eu (ou qu’il y a encore…) un problème – et il est de poids, puisque le réseau social affiche 1 milliard d’utilisateurs actifs.