fbpx

Grande-Bretagne : 4 infirmières embauchées cette année sur 5 sont étrangères

Grande-Bretagne infirmieres etrangeres
 
Les nouveaux chiffres fournis par le service britannique de santé (NHS) montrent que quatre infirmières suppléantes sur cinq recrutées l’année dernières sont étrangères.
 

La Grande-Bretagne dépendante des infirmières étrangères

 
Des chiffres qui ont montré un service de santé « incroyablement sur-dépendant » de la main d’œuvre étrangère.
 
Les représentants des infirmières ont immédiatement accusé les hôpitaux de céder à la panique en embauchant du personnel étranger à grands frais pour combler le manque de personnel alors que les patients ont été nombreux à s’inquiéter d’une dégradation des soins en raison du faible niveau d’anglais de ces infirmières et de leur incapacité à suivre les protocoles anglais.
 
Les données collectées auprès de tous les hôpitaux publics du pays montrent que 5.778 infirmières ont été recrutées à l’étranger l’an passé, la plupart venant d’Espagne, du Portugal, des Philippines et d’Italie.
 
L’explosion de ces recrutements de personnels étrangers a suivi le scandale de l’hôpital de Stafford qui avait été révélé par un rapport publié le 6 février 2013. A l’époque une étude montrait que 400 à 1.200 patients de l’hôpital étaient morts à cause d’un manque de soins entre 2005 et 2009.
 

Une situation dangereuse pour les patients

 
Le manque de personnel avait alors été pointé du doigt non seulement dans l’hôpital mais partout ailleurs dans le pays. Le nouveau rapport montre en effet que dans les mois qui ont suivis, 73% des personnes recrutées l’étaient à l’étranger contre 38% l’année précédente.
Une décision pourtant dangereuse pour les patients à cause de la mauvaise maîtrise de la langue anglaise par ces infirmières.