fbpx

L’héritage de Obama : plus d’un demi-million d’immigrés illégaux dont les dossiers ne sont pas traités

héritage Obama demi million immigrés illégaux dossiers traités
 
Selon le responsable des services d’immigration américains, Matthew Albence, cet arriéré vient de l’impossibilité, « depuis quatre ou cinq ans » de prendre des mesures d’application de la loi contre ces individus clandestins.
 
Le chiffre de 550.000 personnes est avancé, et il est attribué pour partie aux amnisties temporaires généreusement accordées par Barack Obama, tandis qu’une autre partie a pu bénéficier de jugements laxistes de la part de juges favorables à l’immigration illégale.
 
C’est en 2014 que l’ex-président Obama a commencé à retarder les déportations habituelles, en même temps que les responsables de la police de l’immigration et des douanes (ICE) étaient systématiquement découragés de mettre sous clef des clandestins identifiés. « Nos officiers devaient détourner la tête ou s’éloigner. C’est une part importante du problème : le fait que nous ne pouvions appliquer la loi. »
 
Cette « protection » a même bénéficié à des clandestins recherchés pour meurtre, selon The New American.