fbpx

Secrétaire d’Etat, Hillary Clinton a désactivé les protections de son compte de courriels

De nouveaux emails mis au jour prouvent que pendant plusieurs semaines le serveur personnel que la candidate s’obstinait à employer n’était plus protégé : comme il rencontrait des problèmes les employés du Département d’Etat avaient désactivé les éléments de sécurité des systèmes informatiques du gouvernement pour lui permettre d’envoyer quand même des messages aux responsables de cette administration. Le serveur de Mme Clinton, ouvert à tous vents, a été mis hors service plusieurs fois lors de cet épisode lorsque les informaticiens ont perçu des manœuvres de piratage.