fbpx

Exposition/PEINTURE Les Hollandais à Paris : 1789-1914 ♥♥♥


 
Les Hollandais à Paris : 1789-1914 est la grande exposition proposée actuellement par le Petit-Palais. Le titre ressemble à un cours d’Histoire de l’Art, et présente un véritable sujet. L’honnête homme, avouons-le, ne connaît qu’une poignée de peintres néerlandais, sur plusieurs centaines, qui ont passé sinon toute leur vie artistique, du moins des années décisives, à Paris, comme Ary Scheffer, Jongkind et Van Gogh. Ces grands artistes, à juste titres encore connus et reconnus, sont présents dans le parcours avec des œuvres majeures. Le visiteur admire les sujets religieux de Scheffer, comme Les douleurs de la Terre (1845), les vues de Paris de Jongkind ou de Van Gogh ; outre la beauté formelle, elles offrent des témoignages historiques intéressants : la colline de Montmartre de Van Gogh est encore très campagnarde : en témoigne les Jardins potagers et moulins à Montmartre (1887), d’une très belle facture néoimpressionniste, avec des tons dominants de bleus et de verts.
 

Les Hollandais à Paris : 1789-1914, à voir absolument

 
Les Hollandais à Paris : 1789-1914 permet aussi des comparaisons avec les artistes français contemporains, modèles ou compagnons des Hollandais, de David à Braque. Ainsi, Van Gogh est-il comparé à Monet, un de ses modèles, et Degas, un artiste français qui compose à son époque sur des motifs ou des vues parfois semblables. Surtout, l’exposition offre l’occasion de redécouvrir des artistes talentueux, souvent célèbres à leur époque et oubliés depuis. Le début de la période a vu le triomphe mondain et critique, sous tous les régimes politiques de Louis XV à la Restauration, de Van Spaedonck (1746-1822). Spécialisé d’abord dans le dessin botanique au sens strict, et employé par Buffon à ce titre au Jardin du Roi (futur Muséum d’Histoire Naturelle), il est rapidement devenu un peintre de fleurs extrêmement renommé. La maîtrise technique, exceptionnelle, ne peut qu’éblouir, chez le maître comme chez ses principaux disciples, encore davantage oubliés aujourd’hui.
 
Tous les tableaux proposés ne sont certes pas toujours de première force. Comment pourrait-il en être autrement ? Les innovations postérieures à 1900 auront aussi du mal à convaincre, comme celles du trop célèbre Mondrian, même dans ses tentatives antérieures à ses carrés blancs sur fonds blancs… Mais l’ensemble de l’exposition éblouit vraiment et ressemble à un cours illustré d’Histoire de l’Art très bien construit. Les Hollandais à Paris : 1789-1914 est à voir absolument lors d’un séjour à Paris. La visite peut prendre deux heures à un visiteur attentif.
 

Hector JOVIEN

 
Hollandais Paris 1789 1914 Peinture Exposition
 
Les Hollandais à Paris, 1789-1914
Van Gogh, Van Dongen, Mondrian…

 
Petit Palais
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris
 
Plein tarif : 13 euros
Tarif réduit : 11 euros
 
– Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h (fermeture des caisses à 17h15 et évacuation des salles à partir de 17h45)
 
– Nocturne le vendredi jusqu’à 21h (uniquement pour les expositions temporaires – fermeture des caisses à 20h15 et évacuation des salles à partir de 20h45)