fbpx

Un intellectuel indien assassiné après avoir critiqué l’idolâtrie et la superstition

Un intellectuel indien, connu pour son opposition à la superstition et à la vénération d’idoles, a été assassiné dimanche alors qu’il venait d’ouvrir la porte à un inconnu qui se faisait passer pour l’un de ses étudiants.
 
La police cherche à savoir si le meurtre est lié aux multiples menaces qu’il avait reçu de la part d’hindouistes conservateurs, après avoir critiqué la superstition et l’idolâtrie dans la religion hindou.
 
Malleshappa Kalburgi n’est pas le premier à subir un tel sort. Il est la troisième victime des fanatiques hindouistes en trois ans.