fbpx

Bill Gates prévient à son tour des dangers de l’intelligence artificielle

intelligence artificielle Bill Gates
 
En août dernier, l’entrepreneur Elon Musk (PayPal, SpaceX, Telsa) déclarait sur Twitter qu’il fallait « faire très attention à l’intelligence artificielle » qui pouvait se révéler « potentiellement plus dangereuse que la bombe atomique ».
 
Plus récemment, c’est le physicien Stephen Hawking qui s’inquiétait dans un entretien du « développement d’une intelligence artificielle complète [qui] pourrait mettre fin à l’humanité ».
 

Bill Gates, génie de l’informatique, met en garde contre l’intelligence artificielle

 
On pouvait encore reprocher à ces deux géants mondiaux de ne rien connaître en informatique.
 
Ce n’est pas le cas de Bill Gates, co-fondateur de Microsoft, qui vient pourtant d’émettre les mêmes craintes au sujet de l’intelligence artificielle.
 
« Je suis dans le camp de ceux qui s’inquiètent du développement d’une super intelligence », a expliqué Bill Gates : « D’abord, les machines réaliseront pour nous de nombreuses tâches sans être très intelligentes. Cela devrait s’avérer positif si nous les gérons bien. Mais, quelques décennies plus tard, leur intelligence sera suffisamment développée pour devenir un sujet d’inquiétude. Je rejoins Elon Musk et quelques autres et je ne comprends pas pourquoi certaines personnes ne semblent pas s’en inquiéter ».
 

Après des robots utiles, des intelligences artificielles dangereuses

 
Bill Gates s’est voulu positif sur l’évolution de la technologie robotique durant la prochaine décennie, prévoyant un grand progrès dans « les problèmes comme la vision, la compréhension du langage et la traduction ».
 
Mais il a prévenu qu’une fois que « les ordinateurs-robots atteindront un niveau de compétence à partir duquel voir et bouger sera facile pour eux, ils seront dès lors utilisés de manière intensive ».
 
Et échapper au contrôle des hommes ?